• Citoyenneté
  • Informatique et numérique
  • Innovation sociale
  • Rayonnement territorial

Gares et numérique avec l'AURG

Quels usages, quels services pour les gares périurbaines dans un contexte de transition numérique et de dématérialisation de l’achat des titres de transport ?
Ce projet pluridisciplinaire vise à imaginer de nouveaux usages et services pour le bâtiment voyageur des gares périurbaines dans un contexte de transition numérique et de dématérialisation de l’achat des titres de transport, dans un souci d’équité sociale et de rationalité économique.

 

Contexte

Ce projet pluridisciplinaire prend place dans le cadre d'un collaboration entre l'Agence d'Urbanisme de la Région Grenobloise et le projet Disrupt Campus.

Depuis 50 ans, l’Agence d’urbanisme observe, éclaire et accompagne le développement des territoires de la région grenobloise.  Ses actions se structurent selon 3 axes :
  • Accompagner les démarches prospectives et l'innovation terroriale
  • Participer à la planification et à l'élaboration des stratégies territoriales
  • Renforcer l’expertise thématique au service des politiques publiques
L'AURG souhaite porter sa réflexion dans le contexte suivant :
  • Une politique de fermeture des guichets SNCF dans un contexte de dématérialisation de l’achat des billets de train
  • Une évolution qui interroge l’équité d’accès à la mobilité
  • Une dynamique de convergence des réseaux de transport et de renforcement du ferroviaire pour la desserte de la région grenobloise 
  • Des évolutions qui interrogent le rôle des gares et de leur offre de service.

Le projet a pour objectif d'adresser la problématique posée par la stratégie de la SNCF de diminuer la présence humaine dans les gares. Le projet vise à analyser les besoins en service numérique et autres, liés à la mobilité ou pas, qui peuvent prendre place dans le bâtiment gare.

Demande de l'AURG

Diagnostic d'usage

  • Analyser le comportement des usagers
  • Appréhender les usages actuels des gares périurbaines

Design de services

  • Appréhender les attentes des usagers vis-à-vis des services dans les gares périurbaines
  • A partir de méthodes innovantes définir un ou plusieurs services suscpetibles de répondre aux attentes des gares périurbaines et les prototyper

Réalisation d'un webdocumentaire

  • sur la question de devenir des gares périurbaines qui permettrea de contextualiser et ouvrir la réflexion et valoriser le travail de diagnostic

Objectifs pédagogiques

Il est demandé aux équipes :
  • de travailler chacune sur la commande passée par l'AURG
  • de définir les modalités de communication et d'échange d'information, les contributions de chacune étant interdépendantes. Ceci concerne les échanges entre l'équipe projets, avec le donneur d'ordre AURG et l'équipe Disrupt

Modalités d'accompagnement

Pour faciliter la communication et le suivi des projets, les équipes projet et donneur d'ordre utiliseront la plateforme numérique EdCampus.

Les étudiants seront libres d’organiser leur calendrier ou de mobiliser toutes les méthodes de travail collaboratif pour mettre en place les interactions avec l’ensemble des intervenants du groupe.
L'équipe Disrupt Campus assure l'accompagnement en terme de gestion de projet et la coordination d'ensemble.
Des réunions en face à face seront définies avec l'AURG.


Parties prenantes

  • GEM, Manager des Systèmes d’information et du Numérique- Format Alternance  / équivalent M2. Démarrage des projets mi janvier, atterrissage fin juin, cas Fil rouge, entre 100 et 200 jours de travail.
  • ICM, 25 étudiants de M1 du Master Audiovisuel et Médias Numériques dans le cadre de projets commandités sur 2ème semestre (mi janvier - fin mai), soit environ 100 h par étudiant.
  • Sociologie de l’innovation : toute la promotion, soit 10 à 15 étudiants, pendant toute l'année universitaire). 
     
  • Enseignants/chercheurs de chacun des cursus ci-dessus encadrant les étudiants
     
  •  Collaborateurs de l'AURG expert des sujets de territoire et de mobilité
  • Equipe Disrupt'Campus

Publié le 30 septembre 2019