La biodiversité

Semestre 1 / Vendredi 8h30 - 12h30
Cette intervention a pour ambition d’étudier l’enjeu de l’adaptation de la biodiversité aux conséquences des changements climatiques Après une présentation sommaire de l’impact prévisible de l’élévation du taux de concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, de l'augmentation moyenne des températures et du changement dans le schéma des précipitations sur le rendement des plantes de culture, le premier volet du cours détaille ensuite les solutions proposées pour garantir la résilience des systèmes de production de manière à maintenir la production agricole lorsque les conditions changent rapidement et faire face à l’augmentation prévisible de la demande.

This intervention aims to study the adapting biodiversity challenge in a context of climate change. After a brief presentation of the foreseeable impact of the increase in the concentration rate of carbon dioxide in the atmosphere, the average increase in temperatures and the change in the precipitation pattern on the yield of the crop plants, the course details the solutions proposed to ensure the resilience of production systems so as to maintain agricultural production when conditions change rapidly and face the foreseeable increase in demand.


Intervenant

François Munoz travaille actuellement au Laboratoire d'Ecologie Alpine de l'Université Grenoble Alpes. Ses recherches portent sur l'écologie, la biogéographie et la biologie évolutive. Il étudie principalement les mécanismes sous-jacents à la dynamique des populations et des communautés à de multiples échelles spatiales et temporelles. Des approches théoriques et méthodologiques sont développées et appliquées pour étudier les écosystèmes tropicaux et tempérés (forêts tropicales en Inde et en Nouvelle-Calédonie, communautés de prairies et de mauvaises herbes en Europe, tourbières de haute altitude en Bolivie, etc.).


François Munoz work at the Laboratoire d'Ecologie Alpine, Université Grenoble Alpes. His research concerns Ecology, Biogeography and Evolutionary Biology. It mainly investigates the mechanisms underlying population and community dynamics at multiple spatial and temporal scales. Theoretical and methodological approaches are developped and applied to study tropical and temperate ecosystems (tropical forests in India and New Caledonia, grasslands and weed communities in Europe, high-elevation peatlands in Bolivia...).


Publié le 10 juillet 2020